28 avril 2014

petites déceptions

Soleil. Franc, bleu, pas un nuage. Une journée parfaite d’autant qu’il y a un léger vent qui monte du Tage et promet une température agréable. Mon nez a un peu dégonflé, je n’ai plus de pansement, seules quelques croûtes indiquent qu’il s’est passé quelque chose et m’attirent quelques regards qui se veulent discrets. Pour le reste la piscine joue parfaitement son rôle de nettoyeur interne et me débarasse presque totalement du sang coagulé qui gênait un peu ma respiration. Donc tout baigne et la journée aurait dû être parfaite. Comme... [Lire la suite]
Posté par balpe à 10:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

29 avril 2014

vélo

Lara et Lionel partent aujourd’hui. Leur séjour aura été très court. Ils emportent des pasteis de nata de Belem qui est, paraît-il la pâtisserie suprême pour les portugais. Si mes amis parisiens veulent goûter, il y a une petite boutique dans le Marais, rue Ste Croix de la Bretonnerie, près la rue Vieille du Temple,  qui les fait aussi bien, mais en trois fois plus cher. La pâtisserie portugaise est médiocre. J’ai essayé plein de gâteaux et suis chaque fois déçu. Il y a en effet ces pasteis qui ne sont pas mal, sorte de flans... [Lire la suite]
Posté par balpe à 06:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 avril 2014

Montijo

Le premier mois est presque écoulé et je suis affolé de voir à quelle vitesse le temps a passé. Il faut déjà commencer le compte à rebours et je n’en ai pas vraiment envie… Ce matin, le vélo a dû faire son effet, je me suis levè vers sept heures. Un peu de travail, beaucoup de farniente : j’ai cherché en vain des cartes pour faire du vélo puis je suis allé lire tranquillement Le Monde au café où je commence à être un habitué accueilli par un franc sourire du jeune patron qui a une tête bien sympathique. L’après-midi, j’ai... [Lire la suite]
Posté par balpe à 06:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 mai 2014

Cacilhas

Maintenant, à partir de dix heures du matin, jusqu’à six heures de l’après-midi, les travaux en bas de ma rue s’excitent : marteaux-piqueurs et bétonnière, en alternance, ou ensemble. Malgrè les cinquante mètres qui nous séparent, c’est insupportable et je ne peux donc pas travailler. Un répit pour manger à midi et les soirées tranquilles. Je n’ai plus qu’à fuir, ce que je fais n’ayant, de toutes façons, pas l’intention de m’enfermer. Aujourd’hui, il fait toujours aussi beau et, malheureusement de plus en plus chaud, j’ai décidé... [Lire la suite]
Posté par balpe à 07:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,