07 mai 2014

transports divers

Ce matin quelques allusions de blanc aquarellées sur le bleu impérieux du ciel m’ont fait croire un moment qu’il allait faire plus frais. Erreiur d’appréciation, car le soleil a bien vite imposé à nouveau sa loi. Heureusement qu’un léger vent transfufe du Tage jouait par moment le rôle d’éventail. De toutes façons, il fallait que je parte, le chantier s’est rapproché de moi et n’est plus qu’à dix mètres : rouleau compresseur, marteau piqueur, cris des ouvriers… impossible de rester sur place. Donc fuite. Lecture habituelle du... [Lire la suite]

08 mai 2014

Bela Vista

Lutte des nuages beaucoup plus nombreux qu’hier et du soleil dans la matinée. Il fait un peu plus frais. Les travaux continuent : je vais à la piscine au milieu des cris d’enfants laver mon cerveau des sentiments bourbeux qui l’encombrent. Juste avant de partir, quatre notes de flûte de Paon, une très longue et quatre très brèves comme une cascade qu’on entend venir de très loin dans la rue. C’est sur mon chemin : il s’agit d’un aiguiseur de couteaux et de ciseaux qui pousse sa meule sur son vélo. Il y avait longtemps que je... [Lire la suite]
Posté par balpe à 07:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 mai 2014

Evora

Donc, Evora. J’ai adoré la traversée en train des banlieues Nord de Lisbonne qui m’a fait découvrir des perspectives que j’ai bien envie d’aller voir à pied. Puis une heure et demie de train dans un paysage essentiellement d’oliveraies jusqu’à Evora. C’est une petite ville, disons une ville moyenne qui a le charme de tant d’autres des villes du sud avec des petites rues aux façades toutes blanches et aux soubassements orange. Une ville pour ne rien faire et s’installer à une terrasse à l’ombre et à l’air. J’y ai donc poursuivi ma... [Lire la suite]
Posté par balpe à 06:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 mai 2014

Les cracheurs de feu

Farniente parfait. Je devrais marquer cette journée d’une page blanche mais la vie veut que quand il ne se passe rien, il se passe toujours quelque chose. Le matin, je suis allé lire mon journal à mon café habituel où je suis accueilli avec de grands sourires puis, petites courses : melon-jambon, poulet-pâtes, saucisses-poëlée de poivrons et tomates, mozarella-tomates… de quoi manger deux jours pour à peine vingt euros… Ensuite, l’après-midi, je me suis installé à l’ombre — il fait aujourd’hui plus de trente degrés — à une des... [Lire la suite]
Posté par balpe à 06:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,