14 avril 2014

Belem

Comme presque tous les jours le matin, brume épaisse que le soleil ne commence à percer selon les jours qu’entre midi et quatorze heures. Ensuite grand soleil. Le martin, pull-over et veste, l’après-midi tee-shirt et bras nus. De cette ville émane une tranquillité et une paix étonnante comme si c’était une ville de province qui aurait trop grandi car, mis à part les deux quartiers de la Baixa et du Chiado, il n’y a presque personne dans les rues et le calme est souverain. Hier j’ai sacrifié aux devoirs de tout touriste, c’est-à-dire... [Lire la suite]
Posté par balpe à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 avril 2014

interventions divines

Je suis certainement maudit des dieux, peut-être parce que je travaille sur les carolingiens et que la religion englobe tout : ayant encore visité d’autres places charmantes et d’autres miradores avec des vues splendides sur Lisbonne je rentre d’une longue marche sous un ciel couvert et quelques gouttes de pluie et je trouve la rue où est mon appartement barrée. Une affiche annonce qu’il va y avoir dix jours de travaux et j’ai déjà sous la fenêtre un rouleau compresseur qui fait un bruit épouvantable. C’était si calme… Je ne vais... [Lire la suite]
Posté par balpe à 07:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 avril 2014

Feira da ladra

Tous les mardis, au campo Santa Clara, plus exactement tout autour du Panthéon dont j’ai parlé, et donc juste devant ma piscine, se tient la Feira de ladra (amusant parce que dans ma vie algérienne, c’était à Oran, la même formule qui était employée, "le marché aux voleurs") c’est-à-dire en fait le marché aux puces autour d’une petite halle réservée à de petits magasins d’antiquaires et deux restaurants dont un, celui où j’ai mangé pour sept euros, très populaire et où se retrouvent la plupart des marchands (la soupe de légume y coûte... [Lire la suite]
Posté par balpe à 07:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 avril 2014

San Vicente

Piscine comme tous les mercredis avec cette fois-ci un gamin, neuf-dix ans, une dent de devant absente, qui s’est amusé pendant une heure à faire la course avec moi, lui courant dans l’eau, moi nageant. Ça le faisait bien rire. Je me demande pourquoi les enseignants les amènent à la piscine car ils ne leur font rien faire. Ils se débrouillent, jouent à n'importe quoi… Ceci dit, si je parle de la piscine c’est parce qu’elle est à côté du monastère San Vincente devant lequel je passe donc entre deux ou trois fois par semaine. Une... [Lire la suite]
Posté par balpe à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 avril 2014

les bords du Tage

Changement de décor, j’ai eu envie d’aller voir le fameux Parque das nações, construit pour l’expo universelle de 1998. À pied, le long du Tage, il faut presque deux heures et c’est sans grand intérêt car on passe plutôt dans des zones industrielles désaffectées. Donc pour le retour ça aura été quarante minutes de métro. Il y a d’ailleurs peu de lignes et, pour un habitué du métro parisien, il faut quand même marcher pour y arriver, marcher dans les stations pour les correspondances, etc… Il est assez moderne mais on y est presque... [Lire la suite]
Posté par balpe à 07:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 avril 2014

week end de Pâques

Hier, j’avais bien entendu : le côté sœur sourire et les vagues hosannas ne pouvaient pas tromper, sur la place Figueiras — la place centrale où je vais tous les matins lire mon journal dans un petit café —, un groupe de « born again », « associacão remar portuguesa », a monté une estrade et une petite centaine d’adeptes chantaient et dansaient sous les yeux amusés des touristes et, je crois, même de la plupart des portugais. Ils ditribuaient des tracts  appelant les drogués, les alcooliques, les... [Lire la suite]
Posté par balpe à 07:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 avril 2014

mon appartement lisboète

Ce matin, une entrée atlantique avait amené un vent frois et une importante couche nuageuse, d’où manteaux et vestes dans toute la ville. Mais il ne faut pas plus désespérer de Lisbonne que de la Bretagne. Aussi vers treize heures, victoire du soleil qui devrait briller tout l’après-midi. Du coup, après m’être dit que je resterai travailler dans mon appartement, j’ai changé d’avis, je vais aller marcher. La marche — ou la piscine, ou le vélo… — sont indispensables à mon équilibre. Sans ces efforts physiques, je déprime, me sent... [Lire la suite]
Posté par balpe à 06:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 avril 2014

semaine sainte

Dieu a respecté sa semaine sainte, il l’a arrosée d’eau bénite, il a plu, beaucoup, une bonne partie de la nuit et, un peu moins, jusque vers trois heures de l’après-midi. Donc, mis à part, un aller-retour à la piscine, fermée comme j’aurais dû m’en douter, je ne suis sorti que vers seize heures m’aérer un peu après plusieurs heures sur la saisie de connaissances sur les carolingiens. Je sens que ça va me manquer et que j’aurai du mal à dormir cette nuit. Comme la piscine est fermée le lundi, de toutes façons… S’il ne fait pas trop... [Lire la suite]
Posté par balpe à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
22 avril 2014

L'Estoril

Ce matin, j’avais l’intention d’aller à Sintra, trois quart d’heures de train et des trains toutes les demi-heures, en gros Fontainebleau-Paris, ce qui ne me change pas beaucoup. En fait je suis allé à l’Estoril car, arrivé à la gare du Rossio, il y avait des queues énormes de touristes pour prendre leurs billets. Comme j’ai du temps, j’ai donc décidé de reporter ce voyage et je suis allé, à pied, à la gare du Cais do Sodre, qui est la ligne de Caicais et de descendre à l’Estoril qui se situe à deux stations de Caiscais dont j’ai déjà... [Lire la suite]
Posté par balpe à 06:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 avril 2014

Sintra

Aujourd’hui, journée culturelle et sportive. Comme prévu je suis allé à Sintra. Je ne vais pas vous décrire le patrimoine très riche de cette ville moyenne, il y a sur internet suffisamment de renseignements et de photos, notamment faites par des professionnels donc meilleures que les miennes, pour que j’en sois dispensé. Je peux donc me contenter de mes impressions personnelles. Ne voulant jamais faire comme tout le monde (je déteste suivre les troupeaux quels qu’il soit), j’ai d’abord visité la ville moderne, sa rue commerçante et... [Lire la suite]
Posté par balpe à 07:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,